Copro-fesse-scie

Face aux parents jaloux de nos compétences

Tovaritchs,
Son visage « partagé par le milieu », selon la formule d’un patient, un oeil tourné vers l’intérieur et l’autre vers le monde, exprime cette contradiction. Le lien subtil ainsi maintenu avec la communauté des hommes montre que de telles conduites de retrait ne sont pas l’effet d’une incapacité mais d’un refus résolu qui invalide la mise en cause brutale des parents, avancée par les premiers spécialistes. L’enfant autiste présente une figure inédite du  » non-agir » promu par les sagesses orientales, qui détermine son rapport paradoxal à la « normalité » et montre que la guérison, dans son cas, signifie rompre le charme, lever l’enchantement qui le tient prisonnier.
Da. Le petit psychotique est un taoïste pratiquant le wu wei. Seuls des renégats de la pire espèce, de dangereux fascistes, et peut-être même des partisans du social-traître Liu Shaoqi (Dolbo yeb!!), peuvent douter de cette évidence.
C’est donc par choix que les enfants psychotiques ne communiquent pas, sauf avec nous, qui avons la Force, ce qui explique la jalousie et la colère des parents à notre endroit (Guy Baillon, cf. http://www.oedipe.org/fr/actualites/delionbaillon) :
Ne nous cachons pas la réalité : ce qui est difficile à supporter pour les parents, nous les entendons très bien car c’est humain, c’est qu’il leur est incompréhensible de voir que des soignants sont en train d’entourer leur enfant et arrivent à obtenir un début de dialogue, alors qu’eux-mêmes avec tout leur amour, toutes leurs souffrances, restent extérieurs à la souffrance de leur enfant qui ne leur parle pas, celui-ci ne les regarde même pas, voire manifeste son hostilité. Ils se sentent sans armes et inutiles ; alors si des soignants avec des actes aussi simples établissent un lien : ‘il y a de l’anormal là-dessous, il y a une violence cachée’, pensent ces parents. Si nous nous mettons un instant à la place des parents nous comprenons que ce constat est en lui-même pour eux une torture.
Délire? Quel est le social-traître qui a parlé de délire?
Mais si, da, nous allons très bien. Otchen Khorocho.
Natalia Estragonskaia
Publicités

2 réflexions sur “Face aux parents jaloux de nos compétences

  1. la perle sublime de Baillon est dans le passage suivant :
    « N’ayons pas peur de dire non plus que les explications techniques que nous nous donnons mutuellement pour en parler sont de l’ordre de l’intime le plus extrême ; nous ne pouvons pas le partager avec la famille ni avec les proches, simplement parce que d’une part nous abordons les techniques relationnelles complexes qui demandent beaucoup d’entrainement et de solidité (c’est comparable à la conduite d’un avion), et d’autre part parce que cela mobilise une dimension de la personne tellement intime que la partager, même avec un parent, ne peut que faire perdre à la personne sa propre identité. On comprend que ce risque ne puisse être pris. Ceci est commun à tout le champ psychothérapique, le contenu d’une psychothérapie ne peut en aucune façon être partagé, nous retrouvons cela ici dans son extrême complexité. »
    Arrogance, cuistrerie, mépris….
    Pauvres parents comment pourriez vous comprendre les « techniques relationnelles complexes », comment osez vous demander des compte-rendus aux professionnels « cela mobilise une dimension de la personne tellement intime que la partager, même avec un parent, ne peut que faire perdre à la personne sa propre identité »….
    il est bien entendu que « le contenu d’une psychothérapie ne peut en aucune façon être partagé, nous retrouvons cela ici dans son extrême complexité », bien sûr, il n’y a que les canailles scientistes pour partager leurs expériences, décrire leurs protocoles, etc…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s